A Cergy nous sommes 60 000 habitants… mais à quel prix ?

L’INSEE a comme chaque année livré le nombre d’habitants pour chaque ville française pour 2015. Et Cergy a passé la barre symbolique des 60 000 habitants.
Ce chiffre semble être une victoire pour l’équipe municipale actuelle, un objectif enfin atteint… En bref, une bonne nouvelle !

Il est vrai que pendant ses mandats successifs, la politique menée par l’ancien maire socialiste de Cergy a été de construire, construire plus, construire partout… Pendant des années, on peut même se demander si ça n’a pas été sa seule et unique politique ?

Des quartiers entiers ont été aménagés avec plus ou moins de réussite…
  • Que dire des tours de Cergy-le-Haut et de la disparité architecturale des nouveaux bâtiments ?
  • Que penser de la densification de la Croix-Petit et de la proximité (voire promiscuité) entre certains immeubles?
  • Touleuses, Closbilles, Justice, autour de la Mairie, la politique de construction de la ville reste massive.

Les logements sont nécessaires, mais une ville qui se développe n’est pas seulement une ville qui construit.
Et c’est là l’erreur majeure de la majorité municipale actuelle : quels sont les projets structurants ?
L’arrivée de nouveaux habitants doit s’accompagner de développement économique, de nouvelles entreprises et des emplois qu’elles créent.
Une ville qui attire c’est aussi une ville riche culturellement, une ville avec de nombreux commerces qui en fait un pôle d’attraction départementale voire régionale.
C’est aussi des transports qui s’adaptent et se développent au même rythme.

Mais où sont les grands projets porteurs à Cergy ou Cergy-Pontoise ?
  • Les réserves du Louvres ? Abandonnées.
  • La rénovation du Quartier Préfecture ? Faute de faire l’unanimité et de financements, elle se cantonne aujourd’hui au seul centre commercial des 3 Fontaines.
  • Le RER A ? La régularité et la ponctualité ne sont toujours pas au rendez-vous !
  • Le prolongement de la Francilienne entre Méry et Orgeval ? Une nouvelle fois enterré.
  • Quelle nouvelle grosse entreprise s’est installée dans l’Agglomération ces 5 dernières années ?
Je viens bien admettre que le projet Aren’Ice permet de clore cette liste sur une note plus positive.

Il aura fallu en construire des immeubles pour atteindre ces 60 000 habitants ! Mais à Cergy l’équilibre qui permet à une ville de se développer harmonieusement n’a pas été trouvé.
Ce chiffre illustre en réalité la politique déséquilibrée menée depuis plus de 15 ans.
Ce chiffre présenté comme un succès n’est-t-il pas surtout le reflet d’un échec et d’un entêtement ?

D’ailleurs le maire de Cergy a admit récemment qu’on avait trop construit de logements sociaux à Cergy et que cela posait des problèmes d’équilibre sociaux et financiers.

Faute avouée sera-t-elle à moitié pardonnée ?

Laisser une réponse
Captcha Cliquez sur l'image pour mettre à jour le captcha.