Île-de-Loisirs de Cergy : plus de 350 peupliers doivent être abattus. Explications :

Vous avez été nombreux à m’interpeller au sujet de l’abattage des peupliers de l’Île-de-Loisirs sur cette zone => 

 

Or le service environnement de l’île-de-Loisirs a constaté que la peupleraie était vieillissante et présentait un danger en terme de sécurité.

Outre qu’ils sont infestés par le gui, ces arbres présentent un très mauvais état sanitaire, l’ensemble des sujets étant parasité par des champignons lignivores de type «lenzyte». Le bois est de ce fait fragilisé et des risque de chutes de branches ne permettent pas de pouvoir se promener le long des berges sans risque. De plus, ces arbres pourraient à terme contaminer l’ensemble des essences voisines.

Cet abattage est propice à réouvrir visuellement les rives de l’Oise, entre autre vers le patrimoine et offrir des cônes de vue sur l’église Saint-Christophe de Cergy sans dénaturer le boisement naturel restant en place =>

 
 

Cet abattage permettra également, dans le cadre de l’éclaircie massive, d’effectuer un entretien de la rive et de renouveler le patrimoine arboré et arbustif dans le cadre d’une diversification des essences. Il n’est pas question de laisser l’espace dénudé, nous profiterons d’une clairière existante pour mener une première campagne de replantation avec notamment des arbres ornementaux et mellifères.

Les herbacées pourront reprendre leur place et assurer leur rôle dans l’écosystème à savoir le maintien des berges (en lien avec le SMBO), et agir en tant que corridor écologique et biologique pour un certain nombre d’espèces.

Commentaires ( 8 )
  1. Merci d’avoir prie le temps de répondre à vos concitoyens . Ça fait plaisir.

    Bonne continuation

  2. comment prétendre œuvrer pour la biodiversité quand on rase la nature en pleine période de nidification. « Quand on veut tuer son chien ,on l’accuse d’avoir la rage ». Les arbres ne sont pas malades, et la présence du gui devrait être contrôlé par un entretien régulier. Une fois de plus l’agglo montre son mépris pour la nature, après les coupes massives à Jouy le moutier, les projets de lotissement sur la forêt à Vauréal, et les centres commerciaux sur les terres agricoles aux Linandes. Les signes de dérèglements climatiques se montrent plus fréquents, mais la fuite en avant continue. Et cela sans concertation avec la population.

  3. Les oiseaux disparaissent les abeilles disparaissent en général la bio diversité disparait à vue d’œil !! Et vous petit élus qui ne voyez pas plus loin que le bout de votre nez vous continuez à abattre des arbres et contribuez ainsi à cette catastrophe écologique !! Mais qu’avez vous donc dans la tête ??????

  4. Vous avez lu l’article jusqu’au bout ? On a déjà commencé à replanter !
    De plus cette zone reste totalement inconstructible. (donc rien à voir avec Vauréal).

  5. Ces arbres étaient bien malades rien ne vous permet de dire le contraire. Une étude sanitaire l’a parfaitement montré.
    De plus il ne faut pas tout mélanger. Cette zone est inconstructible et la replantation a déjà commencé avec notamment des arbres mellifères. Rien à voir avec Vauréal.

  6. Pourquoi avoir attendu la période de nidification ? N’est ce pas interdit par la loi

  7. Nous suivons les recommandations environnementales : du 1er avril au 15 août.

Laisser une réponse
Captcha Cliquez sur l'image pour mettre à jour le captcha.