Nous mettrons en place le Service Minimum d’Accueil dans les écoles de Cergy en cas de grève

Les parents cergyssois ont été informés qu’il n’y aura toujours pas de Service Minimum d’Accueil lors de la grève du 5 décembre 2019.

Comme souvent, après les beaux discours de solidarité, le Maire de Cergy ne fait rien pour les parents les plus en difficultés. Si vous nous faites confiance nous mettrons en place ce « service minimum d’accueil ».

Sans porter de jugement sur les raisons de la grève, il me semble anormale qu’une ville de plus 60 000 habitants ne veuillent pas, pour des raisons purement idéologiques, prévoir ce dispositif de prise en charge des enfants.

La loi sur le service minimum d’accueil dans les établissements scolaires date de 2007. Elle impose la mise en place d’un service d’accueil dès lors qu’il y a plus de 25 % d’enseignants en grève dans l’école. Les mairies doivent donc déployer du personnel, afin d’assurer la garde des enfants lors des grèves des fonctionnaires de l’éducation nationale.
Il est d’autant plus incompréhensible que la mairie de Cergy ne prévoit pas ce type de dispositif, qu’elle serait défrayée par l’État qui verse à la municipalité une indemnité.

De plus, c’est l’État, et non le maire, qui endosse la responsabilité administrative et pénale de l’accueil.

Laisser une réponse
Captcha Cliquez sur l'image pour mettre à jour le captcha.