Ponctualité du RER en hausse : je m’en réjouie, mais des efforts restent à faire

Les chiffres de la ponctualité du RER A et de Ligne L viennent d’être publiés pour le 1er trimestre 2019 et ils sont bons. Evidemment je m’en réjouie. Les réformes mises en place portent enfin leurs fruits, comme le nouvelle grille horaire de décembre 2018. Mais les objectifs ne sont pas encore atteints et les progrès ne sont pas encore suffisants sur la branche « Cergy ». En terme de ponctualité, il faut donc continuer à faire des efforts.

Alors que le RER A, confirme sa place de ligne la plus fréquentée d’Europe avec 1,4 million de voyageurs par jour, j’attends toujours de nettes améliorations pour la fin de l’année avec la création de la quatrième voie à Cergy-le-Haut (en septembre) qui doit apporter les effets escomptés. C’est essentiel ! Il faut qu’il y ait une évolution visible lors du dernier trimestre 2019. Tous ces mois de travaux et de sacrifices pour les usagers doivent finir par payer.

Après la rénovation des anciens trains à deux étages et l’arrivée des Transiliens sur la Ligne L, la Région IDF a fait sa part pour faire disparaître ces matériels anciens et peu fiables. Maintenant la SNCF doit continuer la rénovation des aiguillages et des voies mais aussi du réseau électrique, très défaillant ces dernières semaines.

Plus particulièrement pour la Ligne L, je suis heureux de voir son trafic augmenter, en journée notamment. Ce rétablissement de ligne en heures creuses (que j’ai ardemment défendu) porte ses fruits et trouve son public.

Article de Presse de VoNews avec ma réaction :

De quoi réjouir certains élus comme Alexandre Pueyo, conseiller départemental (LR) du canton de Cergy II, très soucieux de l’évolution de ces résultats. « Nous sommes contents de ces statistiques satisfaisantes sur l’ensemble de la ligne. Les réformes mises en place portent leurs fruits. En revanche, les progrès ne sont pas encore suffisants sur la branche Cergy. En terme de ponctualité, il faut continuer à faire des efforts ».

~
 
D’autres changements verront le jour dans les mois et années à venir, comme la 
création d’une quatrième voie à Cergy [attendue pour la fin d’année, ndlr] ainsi que la rénovation des anciens trains à deux étages et des aiguillages. « Nous espérons que la quatrième voie apportera les effets escomptés. C’est essentiel. Il faut qu’il y ait une évolution prononcée lors du dernier trimestre 2019. Tous ces mois de travaux et sacrifices doivent finir par payer », conclut Alexandre Pueyo.

Laisser une réponse
Captcha Cliquez sur l'image pour mettre à jour le captcha.