Propreté : la qualité de vie des Cergyssois en question

Comment Cergy, notre ville en est-elle arrivée là ?

Je ne nie pas les incivilités de certains qui contribuent à la saleté des rues de Cergy… mais que s’est-il passé en 2 ans pour en arriver là ?

L’installation des BAVE (Bornes d’Apport Volontaire Enterrées) pose clairement question : mal placées, pas assez nombreuses, pas assez capacitaires – notamment à proximité des commerces, c’est tout le système de ramassage des ordures et des encombrants qui dysfonctionne !

Il faudra remettre en cause le contrat qui lie l’agglomération et la ville à la société de ramassage des ordures. Il faudra mettre plus de moyens dans la propreté… il en va de l’image de Cergy !

Photos garanties sans discrimination de quartier !
Commentaires ( 3 )
  1. Delecourt Nathalie

    La solution les personne qui personne le r. S a , devais êtres dans l’obligation de ramasser si ils refuse et bien leurs couper je peu vous assurer que de suite ils vont le faire et aux mon ont sauras et eux aussi que le r s z n’est pas un a qui

  2. Bonjour
    J’ai constaté la même chose. je suis à Cergy depuis 2016 et tout s’agrave, pas seulement la saleté. J’habite près du CC 3 F qui est en travaux. j’ai constaté des dépôts sauvage de gravas près des immeuble d’habitation, ni vu ni connu. des déchets sur toute le rue de la poste., de gros rats au rond point près de la station service, etc… des stationnement sur les trottoirs et dans les carrefours qui oblige les piétons à marcher sur la route. Les pigeons sont de plus en plus nombreux attirés par les cochonneries laissées sur le bord de rue. il font leur fiente sur le trottoir et parfois sur les passants. il sont perchés sur les lampadaires mal positionnés.
    et les commerces qui ferment.
    Une bonne chose donc ce centre commercial avec ses fast food aux nombreux déchets.

    Une belle ville dont les élus au pouvoir peuvent être fier.

    Vivement la retraite j’irai vivre ailleurs.

  3. Bonjour Nathalie,

    C’est quand même extraordinaire, que vous en soyez à penser à ça. Sous prétexte qu’ils touchent le RSA vous considérez qu’ils devraient faire des choses qui ne sont peut être même pas en rapport avec leur qualification ?

    C’est quand même incroyable, vous vous doutez bien (ou peut être pas d’ailleurs), qu’il y a des gens qui ne sont pas au RSA par choix.

    Il s’agit d’incivilité de la part de gens qui ne sont pas au RSA « j’imagine ». Pourquoi ça ne vous traverse pas l’esprit, de traiter le problème à la source, au lieu de suggérer des idées « à la con » très chère Nathalie ?

Laisser une réponse
Captcha Cliquez sur l'image pour mettre à jour le captcha.