Un nouvel espace naturel sensible à la lisière de l’Hautil

Un nouvel espace naturel sensible à la lisière de l’Hautil

10 avril 2019 2 Par Alexandre PUEYO
Article de la Gazette du Val d’Oise daté du 10 avril 2019

L’espace naturel sensible des lisières de la forêt de l’Hautil (Val-d’Oise) est né. Lors de sa dernière séance, le Conseil départemental du Val-d’Oise a adopté la création de ce nouvel espace de 30 hectares autour du massif forestier de l’Hautil dont la collectivité est déjà propriétaire.

Le Département va ainsi préempter 30 hectares supplémentaires autour de la forêt auprès des municipalités de Boisemont et de Jouy-le-Moutier mais également de propriétaires privés. Les préemptions s’effectueront sur les territoires des deux communes.

 375 000 € seront investis dans cette opération qui s’étalera sur une dizaine d’années. Le temps que les propriétaires pas pressés de vendre cèdent leur terrain ou qu’une succession ne précipite le mouvement.

Les lisières de la forêt appartiennent à des collectivités ou des propriétaires qui ne les entretiennent pas. Le but, c’est de redonner du souffle à cette forêt mais également de protéger Écancourt de l’urbanisation, glisse Alexandre Pueyo, conseiller départemental de Cergy II, qui a porté le projet. Dans cet espace naturel important pour Cergy-Pontoise, nous protégerons des zones humides, des vergers, des prairies, des pâtures et nous préserverons la biodiversité du site. Un verger conservatoire de pommiers et poiriers anciens et de races locales sera créé à proximité de la ferme d’Écancourt et ouvert aux activités pédagogiques de la ferme. »

D’une superficie de 132 hectares, la forêt départementale de l’Hautil est le plus important massif forestier de Cergy-Pontoise. Un poumon vert qui mérité d’être bichonné.